Section PCF 13009 de Marseille 9

Section PCF 13009 de Marseille 9
Accueil
 

 
 
 

La Marseillaise: l'administrateur judiciaire lance un appel à repreneur

Un comité d'entreprise (CE) s'est tenu ce mardi 16 décembre 2014 dans les locaux du journal. Au cours de cette réunion, l'administrateur judiciaire nommé par le tribunal de commerce suite à la mise en redressement judiciaire de la Seilpca a annoncé "qu'il initie un appel d'offre pour trouver un repreneur" indique le directeur général Jean-Louis Bousquet dans un courrier envoyé à tout le personnel.

"Cette solution peut permettre une continuation de "La Marseillaise". Cela va demander la poursuite de la mobilisation de toutes et tous, encouragée par un comité de soutien riche de milliers d'adhérents. C'est un nouveau défi que doit relever "La Marseillaise". Nous en avons connu beaucoup d'autres. J'ai la conviction que les lecteurs, les salariés du journal et les forces progressistes seront le relever. De mon côté, j'aiderai à la  poursuite d'un journal fidèle à une ligne éditoriale qui a commencé à voir le jour durant les heures sombres de l'occupation nazie" lit-on dans le courrier.

De son côté, un communiqué commun des syndicats de l'entreprise Filpca CGT et SNJ-CGT souligne que "un certain nombre d'éléments factuels nous ont également été précisés : les notes de frais réalisés après le 23 novembre seront réglées par l'entreprise, le 13e mois est assuré, le rattrapage des tickets restaurants dus également". De plus, les syndicats indiquent avoir "réclamé et obtenu une vigilance accrue sur les risques psycho-sociaux. Nous avons aussi noté une attention particulière portée par l'administrateur sur le respect des instances représentatives du personnel."

Dans un contexte de crise de la presse et  face aux inquiétudes légitimes du personnel, la Filpac et le SNJ-CGT de  La Marseillaise-L'Hérault du jour "restent plus que jamais mobilisés pour que vive La Marseillaise. Nous réaffirmons la nécessité de notre existence et la pertinence de notre charte éditoriale à l'heure où le pluralisme de la presse est attaqué de toutes parts. Nous resterons vigilants et attentifs au respect et aux droits des salariés, à la défense de leur intérêt dans les jours à venir.  Dans l'adversité, l'unité des salariés nous semble plus que jamais nécessaire. La forte mobilisation du comité de soutien nous donne également confiance dans l'avenir.

par 

  •  La Marseillaise. fr - mardi 16 décembre 2014

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.