Section PCF 13009 de Marseille 9

Section PCF 13009 de Marseille 9
Accueil
 
 
 
 

La gauche anti-austérité : l’espoir des quartiers Sud de Marseille

(déclaration de la section du PCF du 9ème arrondissement de Marseille)

Tout d’abord, nous tenons à remercier nos électrices et nos électeurs qui par leur vote et leur mobilisation à nos côtés durant cette campagne pour les élections départementales ont permis une nette progression des idées de progrès et de résistance à l’austérité dans les Cantons Marseille 9 et 10.

Dans un contexte compliqué pour la gauche, et d’abstention très élevée à Marseille, le Front de Gauche dans les quartiers Sud de Marseille a su trouver les voix du rassemblement. En réalisant un score de 14% dans les 8ème et 9ème arrondissements de Marseille (Cantons Marseille 9 et 10) il est la seule lueur d’espoir. Il permet d’identifier une gauche nouvelle.

Celle qui ne veut pas de l’orientation du gouvernement. Celle qui encourage, dans la perspective de la construction d’une alternative politique plus que jamais nécessaire au vu des résultats nationaux et locaux. La politique de François Hollande et Manuel Valls démobilise.

L’électorat qui avait voté pour le chef de l’Etat en 2012 est celui qui s’est le plus abstenu. Avec la loi MACRON, ils n’auront pas favorisé la mobilisation de l’électorat de gauche, qui forme les gros bataillons de ceux qui font la grève des urnes, pas plus que de ceux qui s’insurgent de la trahison des espoirs de changement.

Dans le Canton 20 Marseille 9, à cause du refus d’EELV (soutenu par le PS) de s’allier au Front de Gauche, la gauche ne sera pas présente au second tour. Dans ces deux cantons, les Cantons 20 et 21, le PCF Marseille 9ème arrondissement en appelle à la responsabilité de chaque électeur.

Par le bulletin de vote, nous avons le pouvoir de stopper la montée en puissance du FN et de déjouer le scénario du pire qui se dessine pour notre pays. Ce n'est plus une affaire de canton, ou de candidat plus ou moins pire qu'un autre. C'est une affaire nationale. Il est de notre devoir de femmes et d'hommes de gauche de tout faire pour empêcher la victoire de candidats du Front national dont le caractère haineux et raciste a clairement été démontré au cours de la campagne. Leur élection constituerait un obstacle majeur supplémentaire à toute alternative progressiste dans notre pays.

Le PCF Marseille 9ème arrondissement est décidé à travailler à la construction d’une gauche nouvelle. L'heure est maintenant à la décision, à l'action, au sursaut, à la construction patiente et déterminée de la seule issue possible : la construction d'une politique et d'une majorité alternative, citoyenne et populaire à gauche, pour sortir de l'austérité et pour un projet social, solidaire et écologique.

Marseille, le mardi 24 mars 2014

Elections départementales du 22 mars, un scrutin de politique exacerbée : le PS, qui a déserté les territoires Sud de Marseille soutenant EELV sur le Canton 20 Marseille 9, est lourdement sanctionné (15,78% sur Marseille 9).

L’UMP en profite, en dépit d’un score médiocre (38,27% dans les 8ème et 9ème arrondissements de Marseille), faisant les frais d’un FN (31,56% dans les 8ème et 9ème arrondissements) qui fait son miel de l’abstention très élevée à Marseille. Si l’abstention a été plus élevée sur la ville, elle est néanmoins très haute (52%) sur le Sud de Marseille.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.